Durant ces longues semaines, nous avons veillé à ne pas provoquer de polémique de nature à rompre l’unité qu’exigeait la gravité de la situation. Aujourd’hui, la campagne doit reprendre son cours, car vous avez droit à un véritable débat démocratique.

 

Notre programme pour Dijon

Nous sommes mobilisés

Nous souhaitons un dialogue constructif avec la municipalité pour apporter au niveau local les meilleures réponses possibles.

Après avoir échangé avec le maire de Dijon par visioconférence, nous souhaitons la convocation d’un conseil municipal et d’un conseil de métropole, seuls compétents pour les décisions que nous devons prendre.

 

Retrouvez ici nos récentes interventions :

2e tour des municipales : rendez-vous le 28 juin

 

Le second tour sera décisif : c’est une nouvelle élection que Agir pour Dijon va gagner. Retrouvez notre communiqué de presse ici

Soutenir la reprise économique

 

Agir pour Dijon demande des mesures fortes pour soutenir les entreprises locales. Retrouvez notre communiqué de presse ici

Distribution des masques à Dijon

 

Agir pour Dijon s’interroge sur les modalités de distribution des masques aux Dijonnais. Retrouvez notre communiqué de presse ici

Démocratie locale confisquée

 

Agir pour Dijon demande la réunion des assemblées locales avant le 11 mai. Retrouvez notre communiqué de presse ici

J’ai tout d’abord une pensée émue pour tous ceux qui sont victimes du virus ou en première ligne pour le combattre. Chacun de nous est désormais impacté de près ou de loin par cette épidémie et je tiens à vous exprimer à nouveau toute ma sympathie dans cette épreuve.

Le groupe Agir pour Dijon est totalement mobilisé aux cotés des Dijonnais pour apporter rapidement et concrètement les meilleures réponses possibles.

Au-delà des premières mesures qui ont été prises, il faut maintenant aller plus loin. À cet égard trois sujets nous apparaissent prioritaires aujourd’hui :

  • Premièrement, les masques pour le grand public. Nous souhaitons que la ville de Dijon soit très volontariste sur ce sujet et organise une opération citoyenne de fabrication et de distribution de masques grand public à toute la population, en mobilisant des bénévoles, des associations et des entreprises locales.
  • Deuxièmement, le soutien aux entreprises. Certaines entreprises ont besoin d’une aide exceptionnelle pour survivre et il faudra pouvoir y répondre avec souplesse au niveau de la métropole en complément des aides nationales. Les cafés restaurants et les commerces ont besoins de signaux forts tels que la suppression des droits de terrasse et autres taxes locales pour toute l’année 2020. Nous devons également favoriser nos producteurs locaux en développant les circuits courts. Nous devons réorienter massivement la commande publique vers les entreprises locales avec un programme d’investissement. Nous avons enfin besoin de réfléchir dès maintenant aux opportunités de relocalisation d’activités sur notre territoire, dans le domaine de la santé, de l’agroalimentaire et de l’industrie.
  • Troisièmement, les modalités de réouverture progressive des écoles, qui suscitent depuis lundi soir de nombreuses interrogations et inquiétudes parfaitement légitimes. La ville de Dijon, compétente pour le primaire doit être pleinement mobilisée, aux côtés de l’Éducation nationale, pour accueillir les enfants dans des conditions sécurisées. Cela suppose de consulter très largement les parents d’élèves. Ce travail doit être engagé sans tarder pour donner rapidement de la visibilité à tous.

D’autres mesures plus ponctuelles méritent d’être évoqués rapidement.

  • l’éventualité de couper l’éclairage public la nuit de minuit à 5 heures du matin pour réaliser des économies,
  • la mise en ligne des demandes de permis de construire ou les attributions de permis de construire sur le site internet de la métropole, dès lors que l’affichage physique n’est plus accessible.

Sur tous ces sujets, nous restons à l’écoute de toutes vos observations et suggestions.

Nous demandons à nouveau au maire de Dijon de réunir le conseil municipal et le conseil de métropole dans les meilleurs délais, en visioconférence. La ville de Rennes a déjà réuni son conseil municipal par visioconférence le 10 avril, celle de Grenoble le fera le 20 avril, le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté sera réuni le 24 avril.

La réunion des assemblées est nécessaire pour faire vivre la démocratie locale et prendre les délibérations pour dépasser les effets d’annonce et avoir des mesures applicables sans attendre. La démocratie locale n’est pas une option ou une contrainte, c’est une solution à la crise.
Je vous remercie de l’attention que vous avez porté à ce message.

Ensemble, poursuivons nos efforts.

Prenez soin de vous et de vos proches. A très bientôt !

Emmanuel BICHOT