Nous devons regarder le bilan des 19 ans de mandat du maire sortant avec lucidité, pour en tirer des enseignements sur les tendances à corriger et les améliorations à apporter. 

C’est ainsi que la politique de construction intensive de nouveaux logements défigure de nombreux quartiers de Dijon au détriment de la qualité du cadre de vie. 

C’est ainsi que les prélèvements de toutes sortes sur les Dijonnais ont été massivement alourdis au détriment du pouvoir d’achat : impôts locaux, tarifs publics de l’eau et des transports, tarifs de stationnement.

C’est ainsi que la délinquance a connu une forte augmentation au cours du dernier mandat, alors que le maire diminuait les effectifs de la police municipale.

C’est ainsi que l’emploi est en berne sur la zone d’emploi de Dijon sur longue période et que les disparitions d’entreprises sont plus nombreuses que les implantations nouvelles.

Nous regrettons également les dérives constatées dans l’exercice du pouvoir, qui s’accentuent au fil du temps : autoritarisme, manque de concertation avec les Dijonnais, opacité de la gestion publique.

Agir pour Dijon met aujourd’hui à la disposition des Dijonnais un constat objectif présentant le véritable bilan du maire sortant.

Il est urgent de changer d’équipe, de pratiques et de politiques. 

Emmanuel Bichot
Candidat Agir pour Dijon pour les élections municipales