Alors que la stratégie nationale présentée par le premier ministre donne une responsabilité majeure aux collectivités locales dans la phase de déconfinement, le maire de Dijon François REBSAMEN ne juge toujours pas utile de réunir le conseil municipal et le conseil de métropole pour débattre des mesures à mettre en œuvre à Dijon et dans la métropole.

Ces réunions, dont nous évoquons le principe depuis un mois et qui peuvent se tenir pour tout ou partie en visioconférence, deviennent indispensables. Des décisions importantes sont attendues pour la vie locale, dans la clarté et la transparence : mesures sanitaires, modalités de réouverture des crèches et des écoles, fond d’aide aux entreprises, soutien à la vie économique et au tourisme, accompagnement des personnes fragiles ou encore gestion des finances.

La gestion municipale de la crise est non seulement solitaire mais opaque. La loi d’urgence sanitaire prévoit d’informer au fur et à mesure les conseillers municipaux et communautaires des décisions prises par l’exécutif dans le cadre de ses délégations, mais elle n’est pas appliquée par le maire. Les conseils n’ont pas été réunis depuis décembre 2019 et seules sont autorisées les informations qu’il veut bien rendre publiques.

Devant cette dérive personnelle du pouvoir, le groupe d’opposition présidé par Emmanuel BICHOT reste force de propositions, en ayant présenté un plan de déconfinement pour Dijon et sa métropole.

Cette initiative n’a pas du tout plu au maire sortant et l’a conduit à ajourner brutalement la deuxième réunion en visioconférence des présidents de groupes municipaux. Nous regrettons cette décision qui témoigne d’une incapacité d’écoute.

Alors que la majorité des grandes villes de France a déjà réuni le conseil municipal ou prévu de le faire dans les prochains jours, comme nos voisins de Besançon, le groupe Agir pour Dijon demande la convocation avant le 11 mai d’un conseil municipal de Dijon et d’un conseil de Dijon métropole. Des décisions cruciales pour notre territoire et ses habitants en dépendent.

Groupe municipal AGIR POUR DIJON

Emmanuel BICHOT, président, Laurent BOURGUIGNAT, Stéphane CHEVALIER, Alain HOUPERT, Chantal OUTHIER, Marie-Claude MILLE, Catherine VANDRIESSE.