Le maire sortant n’est pas raisonnable en voulant se représenter pour un quatrième mandat.

Lui-même avait fustigé son prédécesseur en lui reprochant de rester trop longtemps. Il avait promis de ne faire que deux mandats, puis avait juré que ce serait son troisième et dernier mandat, pour finir par briguer un quatrième mandat auprès des Dijonnais.

La liste présentée hier soir est recroquevillée politiquement, avec près de la moitié d’adhérents du parti socialiste.

Elle dégage une impression de déjà vu et de réchauffé, avec les principaux adjoints et collaborateurs actuels replacés en bonne position, à l’instar de Pierre PRIBETICH.

Il n’est tenu aucun compte des échecs de cette équipe en matière d’urbanisme et de voirie, de sécurité, de création d’emplois, de ponctions sur le porte-monnaie des Dijonnais, sans compter la gestion catastrophique du projet de Cité internationale de la gastronomie qui était pourtant au départ une belle idée.

Le programme dévoilé en partie hier soir n’est absolument pas en phase avec les attentes concrètes des Dijonnais et parfois bien éloigné des préoccupations du quotidien.

Nous voulons une rupture avec le maire sortant : en finir avec la densification urbaine à outrance, mieux gérer le parc de logements sociaux existant, rénover et entretenir la voirie, rétablir la sécurité et la tranquillité publique, baisser les impôts locaux et tarifs publics pour préserver le pouvoir d’achat des Dijonnais.

Sa liste incarne, sans surprise, le statu quo et le risque du mandat de trop. 

Seule la liste « Agir pour Dijon avec Emmanuel BICHOT » propose aux Dijonnais un changement d’équipe, de pratiques et de politiques permettant de se projeter avec confiance dans l’avenir. 

Emmanuel BICHOT

Au nom de la liste « Agir pour Dijon avec Emmanuel BICHOT »
Élections municipales Dijon 2020