Le maire de Dijon et président de Dijon métropole s’est montré très embarrassé sur le coût des inaugurations intervenues depuis le 1er septembre 2019, début de la période électorale. 

Nous avons retrouvé des marchés de 40 000 € (évènementiel) et 30 000 € (panneaux) pour la piscine du Carrousel, de 15 000 € (sonorisation) pour la passerelle du jardin de l’Arquebuse. 

Mais cette information est-elle complète ? 

Quid des frais d’impression et d’invitations ?

Et quid des frais de bouche, dont le détail par manifestation n’est plus communiqué ? 

Le président sortant a refusé de nous communiquer les montants.

Des inaugurations bien coûteuses et mal venues en période électorale, surtout lorsqu’elles sont assorties de propos électoraux…